• Marcelle Bergerol

    Artiste peintre 

    Marcelle Bergerol (née Cahen)

    Peintre figuratif français

    Paris 1901 - Boulogne-Billancourt 1989

     

    Marcelle fut élève de l'atelier d'Edmond Heuzé, membre influent du mouvement figuratif du début du XXème siècle. L'atelier d'Edmond Heuzé fut également un important contributeur de l'École de Paris. Avant de rejoindre l'atelier d'Heuzé, Marcelle suivit des cours de dessin pendant une année. Il est intéressant de souligner qu'avant son marriage, elle réalisait des portraits sur commande pour gagner sa vie et établir son assise artistique.

     

    Parallèlement à son talent de peintre, Marcelle a pendant de nombreuses années assidument suivit les sessions du Cabinet du Dr. Beauduin, ce qu'on appellerait de nos jours un think tank ; intellectuels et artistes fréquentés ce dernier dont l’activité se concentrait sur l'analyse psychologique des artistes peintres.

     

    Marcelle Bergerol est considérée comme une peintre régionale dans la mesure où une grande partie de son œuvre se concentre sur une région spécifique. Elle peigna avec talent et amour le Quercy-Périgord, une région enchanteresse du sud-ouest de la France traversée par la Dordogne, rivière qui fleurte avec quelques uns des plus charmants villages de France et de somptueux chateaux médiévaux.

     

    La lumière de ces chaleureux villages, ces paysages aimants ainsi que l'immense richesse patrimoniale de la region ont probablement joué un role majeur sur ce dévolue géographique. Mais c'est surtout quand elle a rencontré mon grand-père en1928, alors qu'elle passait des vacances à Souillac, que cette region conquit son cœur. Bien qu'elle peignit abondamment cette région à laquelle elle été si attachée, Paris est la ville où elle a vécu toute sa vie et la Ville lumière eut une influence majeure sur ses œuvres.

     

    Marcelle a également beaucoup peint en Bretagne à Beg-Meil, ou elle y passait une partie des vacances d'été. Ce charmant village portuaire ce trouve a 10 kilomètres de Pont-Aven, une ville qui accueillie et influença quelques uns des plus grands maitres de la peinture tel Gaugin ou Sérusier.

     

    Elle excella à son art pendant plus de 60 ans. Sa passion pour l'estétique des formes réelles, des fleurs aux hommes, se ressentent dans chacune des ses toiles et son coup de pinceau révèle sa calme maitrise du sujet étudié.

     

    Marcelle avait une culture historique et artistique hors du commun. Elle avait une rare soif de lecture. Je n'ai jamais vu ma grand-mère sans un livre ou une revue. Cette culture et ce savoir ont joué, tel une main invisible, un rôle central dans sa créativité.

     

    Peintre postimpressioniste, Marcelle fut très influencée par nos grands maitres comme Cézanne, Monet ou Pissaro, mais c'est le peintre fauviste Albert Marquet auquel elle fut le plus sensible.

     

    Marcelle exposa ces oeuvres au Salon des Indépendants à partir de 1927 et un peu plus tard, les présentèrent au Salon d’Automne de 1929 à 1936, puis au Salon des Tuileries de 1930 à 1934. Elle exposa également ses oeuvres dans de réputées galleries parisiennes comme la galerie du Verseau, la galerie Altarriba ou encore la galerie Armand Drouant avant et après la deuxième guerre mondiale.

     

    Deux petits faits anecdotiques sur sa vie ; elle parlait parfaitement anglais (rare pour les femmes de cette époque) et chose très amusante, elle n'a jamais réussi à passer son permis de conduire. Marcelle Bergerol était une peintre qui vivait pour et par son art.

     

    Marcelle Bergerol était membre de la “Société des Arts en Quercy”.